Samedi 18 juin : Tango Duende & Feldenkrais

Découvrir la puissance de nos mouvements

Feldenkrais… Vous vous demandez ce que c’est et ce que cela peut apporter au tango ?
Venez découvrir !

Notre exploration du tango sera centrée sur notre capacité à rester ancrés lorsque nous dansons en duo. Nos deux verticalités se faisant face et se répondant, nous verrons comment nous pouvons changer la dynamique de notre danse en fonction de nos appuis dans le sol. Et l’influence de la dynamique sur l’expressivité et la puissance de nos mouvements, quel que soit le rôle incarné.

14h-15h30 – Feldenkrais – avec Ozan Aksoyek
16h-19h – Tango Duende – avec Tülin & Elisabeth Plus d’info

EdgarJansen-Tango4:8

Illustration Edgar Jansen (www.edgarportraits.com)

Calendrier des stages janvier-juin 2016

Samedi 20/02 : Anima & Tango Duende
Prof invitée : Pascale Goubert

Samedi 12/03 : Bâton & Tango Duende
Prof invité : Jean-Luc Pérot

Samedi 30/04 : Pilates & Tango Duende
Prof invitée : Claudia Nunes

Samedi 21/05 : Sensorium & Tango Duende
Prof invitée : Yumma Mudra

Samedi 18/06 : Feldenkrais & Tango Duende
Prof invité : Ozan Aksoyek

Tango Duende & guests

Cette année les stages de Tango Duende se déroulent en deux temps :

* un atelier « Sacré Corps » d’1h30 consacré au développement de la conscience corporelle, guidé par nos invités : un expert par mois qui abordera le thème à partir de sa discipline (tai-chi, pilates, feldenkrais, théâtre…). Nous y travaillerons sur des principes qui sont également à l’œuvre dans le tango.

* un atelier « Abrazo & Espacio » de 3h consacré à l’exploration du Tango argentin, guidé par Tülin & Elisabeth. Nous aborderons différents thèmes, avec une certaine continuité entre les stages, et en gardant toujours en vue la qualité de notre présence à l’autre et à l’espace, afin de développer une danse organique, vivante, ressentie et expressive.

Plus d’info ici…

Rythme

On ne le voit pas,
on croit l’entendre à s’y méprendre.

Le rythme.
On le sent.

Architecture vivante
invisible
magnétique
dès qu’on y pénètre,
le corps fréquence
s’anime.

En rythme.

C’est toi
c’est moi,
pas à pas.

Le cœur qui bat,
ton corps qui reçoit
le cœur qui bat.

C’est l’instant
précis
où le temps
se suspend.

Cet infime instant
avant l’autre
qui s’étend.

Pour revenir
entre toi
et moi.

Le rythme
se répète
pas à pas.

De toi à moi,
invisible
moi et toi
devenu corps
vivant

Pas à pas
et pas à pas
et…

Tülin